Veuillez saisir votre adresse e-mail pour recevoir la lettre d'information :

Communiqué de presse

Réactions au discours tenu par N. Sarkozy à l’Ecole Polytechnique

17 décembre 2008 | Catégorie(s) : Idées / Actions, Médias

Partager cet article

Le Parti socialiste constate que le président de la République vient de découvrir les effets de sa politique lors de son discours sur les discriminations. Le discours tenu par Nicolas Sarkozy à l’Ecole Polytechnique est un réquisitoire sans appel de la politique que mène la Droite depuis 6 ans. Le Parti Socialiste note avec satisfaction le recul de Nicolas Sarkozy sur la discrimination positive sur des bases ethniques. De l’aveu même du Président de la République c’est bien la question sociale qui est à l’origine des discriminations que vivent de nombreux Français aujourd’hui. Les annonces de Nicolas Sarkozy sont à l’image de tous ses discours depuis l’élection présidentielle. Généreux dans les mots, virtuels dans les faits. Il veut nous faire croire qu’il promeut l’égalité républicaine alors que, dans bien des domaines, il y porte gravement atteinte : suppression de la carte scolaire qui enfonce encore plus les ghettos, diminution par milliers de postes dans tous les services publics et dans l’éducation en particulier, coupes franches dans les budgets destinés aux quartiers et aux associations, étranglement budgétaire des collectivités… Personne ne doit être trompé. Ce que le gouvernement doit faire en urgence s’il souhaite réellement donner un espoir à toutes celles et ceux qui ont le sentiment légitime d’être considérés comme des Français de seconde zone est à l’opposé de sa politique actuelle. Le Parti socialiste prône un autre volontarisme pour renforcer les outils de promotion sociale que la droite met à mal méthodiquement depuis 2002, à commencer par l’école de la République. Le Parti Socialiste affirme avec force que le véritable combat contre les discriminations et avant tout un combat pour l’Egalité et la justice sociale.

Communiqué de Pouria AMIRSHAHI, Secrétaire national aux Droits de l’Homme

Back to Top