Veuillez saisir votre adresse e-mail pour recevoir la lettre d'information :

Communiqué de presse

la journaliste Florence Hartmann a été condamnée pour « outrage à la cour »

24 septembre 2009 | Catégorie(s) : Idées / Actions, Médias | Thème(s) :

Partager cet article

Ancienne porte-parole de la procureure du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY), la journaliste Florence Hartmann a été condamnée lundi 14 septembre 2009 pour « outrage à la cour » et à verser 7.000 Euros d’amende pour avoir délibérément entravé le cours de la justice ».

Le Parti socialiste souligne cependant qu’en portant à la connaissance du public -et donc des victimes de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité- des éléments de la négociation entre le TPIY et la Serbie, Florence Hartmann n’a fait que son travail de recherche et de vérification de l’information qu’exige la déontologie professionnelle de tous les journalistes. Sans outrager la justice internationale, Florence Hartmann a, par son travail journalistique, montré à l’inverse les difficultés objectives de son exercice.

Le Parti socialiste espère que le jugement d’appel permettra d’apprécier plus justement la situation, sans ingérence dans les décisions de justice.

Communiqué de
Pouria AMIRSHAHI Secrétaire national aux droit de l’Homme
et de
Jean-Christophe CAMBADELIS, Secrétaire national à l’Europe et aux Relations internationales

Back to Top