Veuillez saisir votre adresse e-mail pour recevoir la lettre d'information :

Pouria Amirshahi :  » Il est temps de repenser le monde  »

1 octobre 2010 | Catégorie(s) : J'aime bien, j'en parle, Médias

Partager cet article

Etre prêt pour la présidentielle, avec des projets sur tous les grands sujets, c’est l’objectif du parti socialiste. Et dès 2011, comme l’explique Pouria Amirshahi, secrétaire national du PS, venu mercredi soir, en voisin, de Charente où il réside, à la rencontre des militants deux-sévriens. C’était à Vallans où l’on a débattu de «La Nouvelle donne internationale et européenne», texte adopté à l’unanimité par le conseil national. «Nous aurons des conventions similaires sur l’économie, l’égalité…, pour aborder les primaires, dès mars 2011, avec un projet, explique Pouria Amirshahi. Cela faisait quinze ans que le PS n’avait pas eu de débat sur les questions internationales. Cette Nouvelle donne, c’est un vrai défi dans un monde qui s’accélère. Un monde qui laisse aux seules grandes puissances du G 20 le pouvoir de décision. L’économie dépossède les autres pays de leur souveraineté sans répondre à la question essentielle du milliard de personnes qui n’ont pas accès aux moyens de leur développement.»
Le PS juge prioritaire de relégitimer le droit international, « qui doit s’imposer aux grandes puissances », et de réorienter la construction de l’Europe pour lui donner la capacité d’élaborer des politiques publiques communes. Cette volonté passe désormais par une dynamique politique des PS européens. Pouria Amirshahi voit ainsi d’un bon oeil, l’arrivée d’Ed Miliband à la tête du Labour au Royaume-Uni.

 »Un effort de pédagogie »

« Il faut redonner à la France la diplomatie dont elle est aujourd’hui dépouillée. Notre pays est totalement impuissant dans la solidarité internationale à laquelle elle consacre seulement 0,47 % de son PIB, constate le secrétaire national. Il est temps de repenser le monde. Il y a un vrai effort de pédagogie à faire auprès des Français qui sont plus concernés qu’on ne l’imagine par la politique internationale. »
F.B.

Back to Top