Veuillez saisir votre adresse e-mail pour recevoir la lettre d'information :

Musique, économie et diversité

Forum sur les musiques africaines

17 juin 2013 | Catégorie(s) : J'aime bien, j'en parle | Thème(s) :

Partager cet article

Quel est l’état des musiques africaines aujourd’hui? Quelle est leur influence sur la musique en générale? Quid de leur production, de leur distribution, de leur transmission ? Le Forum sur les musiques africaines réunira – le 20 juin 2013- autour de ces interrogations musiciens, producteurs, journalistes, agents de musiciens, responsables de festivals et public mélomane.

Musique, économie et diversité
Date : jeudi 20 juin 2013
de 14h à 18h30
Lieu : Assemblée nationale
Métro : Assemblée nationale (ligne 12)

IREA_095

  • Table ronde I : Musiques africaines, production, promotion et diffusion : infrastructures, marchés et institutions

Questions abordées : Quels sont aujourd’hui les principaux acteurs en charge de la production, de la promotion et de la diffusion des musiques africaines? Quel constat sur la production et la diffusion des musiques africaines? Quelles sont les interactions entre les majors et les indépendants ? Et comment se porte les musiques africaines côté spectacle ? Quels sont leurs principaux lieux et festivals ?
Quels sont les médias dédiés à la promotion de ces musiques africaines ? Quels sont les dispositifs actuels de soutien à leur production et leur diffusion à l’échelle locale, nationale, européenne et globale? Quels réseaux locaux, régionaux, nationaux, globaux pour une meilleure diffusion ?
Intervenants : Dominique Musslin, producteur; Salif Keita, musicien; Angélique Kidjo, musicienne ; Lokua Kanza, musicien; Frederic Bordey, Starclash; Pheel, journaliste
Modérateur : Eric Nyindu, Vox Africa

  • Table ronde II : Transmission, renouvellement et révolution numérique

Questions abordées : Comment se fait la transmission des musiques africaines? Quelles sont les nouvelles approches, tendances et pratiques des musiques africaines ? Quels renouvellements ? Quels sont les enjeux liés à la révolution numérique ? Et quel est son impact sur le développement des musiques africaines ? Quid de son incidence sur la créativité et l’emploi des musiciens ? Quels sont les problèmes juridiques, techniques et commerciaux que pose ce nouveau modèle de distribution ? Et quelles sont les opportunités et nouveaux métiers qu’offrent les nouvelles technologies ? Quelles sont les meilleures pratiques enregistrées dans ce domaine ?
Intervenants : Ray Lema, musicien ; Passy, musicien ; Luigi Elongui, journaliste; Robert Brazza, journaliste ; Gaël Faye, Slameur
Modérateur : Lady Ngo Mang, Télésud

  • Table ronde III : Musiciens et musiques africaines : quelles politiques et programmes de soutien?

Questions abordées : La question du statut des musiciens : Nombre de musiciens africains sont confrontés à plusieurs difficultés : précarité, insécurité de l’emploi, exclusion des régimes de sécurité sociale, etc… Comment améliorer leur statut ?
La filière musicale africaine : Quels politiques, dispositifs et fonds de soutiens pour les musiques africaines ? Quels financements publics et privés? Quels rôles pour les collectivités locales ? Quel marketing ? Comment renforcer et améliorer la visibilité des créations africaines ? Quelle accessibilité aux chaînes radiophoniques et télévisuelles ? Quel élargissement du public ? Quels nouveaux lieux et publics ?
Intervenants : Touré Kunda, musicien; So Kalmery, musicien; Brice Wassy, Kelin Kelin orchestra; Aime Nzela, musicien; Pablo U Wa, musicien; Agana, musicien
Modérateur : Hortense Assaga, Africa24

Plus d’information sur le site de l’IREA – Maison de l’Afrique

Back to Top