Veuillez saisir votre adresse e-mail pour recevoir la lettre d'information :

Du 26 septembre au 5 octobre

Les francophonies 2013

3 septembre 2013 | Catégorie(s) : J'aime bien, j'en parle | Thème(s) :

Partager cet article

siteon0-b68a9

Du 26 septembre au 5 octobre prochain aura lieu la 30ème édition du festival des Francophonies en Limousin. C’est une excellente initiative que je souhaite relayer.

Retrouvez ici la programmation du festival.
Réservez ici vos places.

Retrouvez ci-dessous, le mot du Président du festival Les Francophonies en Limousin :

Cette année le Festival a trente ans ! Des années au service de la langue française qui voyage, se marie, rencontre d’autres univers, approche d’autres imaginaires que ce soit sur la scène théâtrale ou dans l’écrit, le chanté, le parlé, l’imaginé, le dansé, l’inventé, l’exagéré, le sublimé ou tout simplement ce qui est là, présent avec des hommes et des femmes venus de très loin ou de pays plus proches.

Etre là, à Limoges, relève parfois du miracle. Pourtant des artistes se déplacent affrontant des décalages en tous genres. Ils sont là parce que dans leur pays, on rêve, on aime, on échange, on débat en français.

La francophonie (mot qu’on n’arrive pas à changer en mieux) est une fête. Chaque saison, des voix nous rappellent combien la langue de Racine a été aimée, adoptée, transformée. Le théâtre est lieu de parole. Le théâtre c’est du texte. Dit, chanté, murmuré, scandé. Jouer, c’est aussi consolider un héritage de plus en plus important.
Le Festival ouvre des portes et fenêtres et nous donne à voir et à entendre des textes magnifiques comme ceux d’Aimé Césaire ou de Marguerite Duras, deux grands auteurs à la dimension universelle.

Des textes de jeunes écrivains sont là aussi. Le Festival fait le pari de la qualité et de la durée. La présence de jeunes créateurs, écrivains ou metteurs en scène, chorégraphes ou danseurs, humoristes ou show men, est aussi fondamentale que l’hommage rendu aux classiques, aux anciens, à ceux qui nous ont montré la voie.

Trente ans, et un public de plus en plus nombreux, avec des jeunes et des moins jeunes, avec des espaces variés et la même passion : dire et célébrer les langues françaises à travers le monde. Longue vie à ce Festival qui est une fête, une belle fête, grâce au public, grâce aux instances qui le subventionnent et y croient, grâce au génie d’une langue et d’une grande civilisation.

Tahar Ben jelloun, président des Francophonies en Limousin, Tanger, 5 Juillet 2013.

Back to Top