Communiqué de presse

Gaza : le Droit et la Raison doivent l’emporter sur l’instinct de vengeance

10 juillet 2014 | Catégorie(s) : Idées / Actions
Imprimer l'article

François Hollande a exprimé hier soir « la solidarité de la France face aux tirs de roquettes en provenance de Gaza » et a enjoint M.  Netanyahu et son gouvernement ultraconservateur et belliqueux à  « prendre toutes les mesures pour protéger sa population face aux menaces ». Or, c’est une fois de plus un combat à forces inégales qui a débuté. Les roquettes palestiniennes certes condamnables n’ont pas eu d’impact meurtrier sur la population israélienne quand l’offensive lancée par Israël a fait une fois de plus un grand nombre de morts et de blessés à Gaza.

Par son communiqué officiel, le président de la République passe à côté de la juste cause de la paix, la plus belle que la France doive pourtant épouser… C’était pourtant la position de la diplomatie Française jusque-là. Car en se solidarisant d’un camp, le président de la République le conforte dans sa logique de vengeance et donc d’escalade.

Que personne ne tombe dans le piège de la haine. Le Droit et la Raison doivent commander l’entendement. Or la stratégie du gouvernement israélien est condamnable, et les crimes qu’il encourage sont une honte et une folie. Ils font le lit de partis palestiniens sectaires et corrompus. Ce cynique aveuglement aggrave pourtant chaque année qui passe son bilan désastreux.

C’est à l’ONU de se rendre utile désormais. Avant que la situation ne dégénère…

Back to Top