Veuillez saisir votre adresse e-mail pour recevoir la lettre d'information :

Disparition de l’Agence Internationale d’Images de Télévision (AITV) : lettre à Laurent Fabius

26 novembre 2014 | Catégorie(s) : Archives député, Circonscription | Thème(s) :

Partager cet article

Monsieur Laurent Fabius
Ministre des Affaires étrangères
et du Développement international

Paris

Paris, le 24 novembre 2014

Monsieur le Ministre,

Plusieurs journaux et sites d’information africains ont publié début octobre une lettre ouverte adressée au président du Sénégal, Monsieur Macky Sall, lettre signée par une trentaine de personnalités francophones, en majorité africaines.

De Dakar à Kinshasa, de Yaoundé à Brazzaville, des journaux africains mais également RFI ont expliqué à leurs lecteurs et auditeurs les raisons de cette initiative.

Nous avons eu la surprise de découvrir que l’objet de cette lettre ouverte est une structure française, l’AITV, agence d’images de France télévisions, qui pourrait cesser son activité à la fin du mois de novembre sur décisions conjointes de France télévisions et de la société Canal France International dont votre Ministère exerce la tutelle.

Que des intellectuels africains se mobilisent pour la sauvegarde d’une rédaction française n’est pas chose courante. Qu’ils en appellent en outre à l’intervention d’un chef d’Etat africain démontre que, pour être française dans son statut et son financement, l’AITV est en fait perçue sur le continent comme une agence africaine du fait de sa mission, de sa production et, en partie, de ses effectifs.

Nous avons pris conscience à cette occasion de la place considérable qu’occupent les reportages fournis par l’AITV dans les journaux des télévisions africaines. Ces JT que regardent les classes populaires pour lesquelles les abonnements aux chaines internationales demeurent hors de prix seraient, sans l’AITV, privés du jour au lendemain de leur principale source d’images continentales et internationales.

Aussi nous souhaitons attirer votre attention sur l’impact négatif qu’aurait l’interruption de ce service pour plusieurs Etats africains mais aussi pour la France dont la capacité d’influence se trouverait amoindrie sur le continent.

Selon des informations publiées dans la presse, l’AITV pourrait cesser d’émettre le 8 décembre, une semaine seulement après le Sommet de la Francophonie à Dakar. Nous ne pouvons pas croire que dans ces circonstances, la France puisse faire le choix d’adresser un tel signal à l’attention de ses partenaires.

Dans l’attente de votre réponse, nous vous prions d’agréer, Monsieur, l’expression de mes respectueuses salutations.

Pouria Amirshahi, Député des Français de l’étranger (Maghreb/Afrique de l’Ouest) ; Abel Auniere, Conseiller consulaire ; Bérangère El Anbassi, Conseillère à l’Assemblée des Français de l’Etranger ; Boubou Sylla, Conseiller consulaire ; Francis Gaetti, Conseiller consulaire ; François Martin, Conseiller consulaire ; Françoise Aberkane, Conseillère consulaire ; Françoise L’Etang Yameogo, Conseillère consulaire ; Fwad Hasnaoui, Conseiller à l’Assemblée des Français de l’Etranger ; Guy Boulet, Conseiller consulaire ; Guy Sukho, Conseiller consulaire ; Hassan Bahsoun, Conseiller consulaire ; Hélène N’Diaye, Conseillère consulaire ; Khadija Belcaid, Conseillère consulaire ; Laurent Mairesse, Conseiller consulaire ; Marie-Hélène Beye, Conseillère honoraire à l’Assemblée des Français de l’Etranger ; Marion Berthoud, Conseillère consulaire ; Martine Grattepanche, Conseillère consulaire ; Martine Rebecchini, Conseillère consulaire ; Martine Vautrin Jedidi, Conseillère à l’Assemblée des Français de l’Etranger ; Michelle Salomon-Sylla, Conseillère consulaire ; Myriem Bennani, Conseillère consulaire ; Ousmane Ouédraogo, Conseiller à l’Assemblée des Français de l’Etranger ; Robert Doisy, Conseiller consulaire ; Sophie Lassan, Conseillère consulaire ; Yves Richard, Conseiller consulaire ; Yvonne Trah Bi, Conseillère consulaire ; Zoubeida Mecheri, Conseillère consulaire ;

Back to Top