Veuillez saisir votre adresse e-mail pour recevoir la lettre d'information :

CETA : 40 universitaires européens s’engagent

7 décembre 2016 | Catégorie(s) : Idées / Actions | Thème(s) :

Partager cet article

Une quarantaine d’universitaires regroupés autour du ministre-président de la Wallonie Paul Magnette ont publié le 5 décembre « La déclaration de Namur ». Dans ce texte, ils font une série de propositions pour changer la manière dont l’Union européenne négocie les traités commerciaux internationaux, et le contenu de ceux-ci.

La Déclaration répond aux légitimes inquiétudes des citoyens européens exprimées à l’occasion de la signature du traité de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada (CETA).

Les propositions sont formulées autour de trois grands axes :

  • Respect des procédures démocratiques
  • Respect des législations socio-économiques, sanitaires et environnementales
  • Garantie de l’intérêt public dans le cadre de la résolution des différends

Ces principes doivent permettre à l’Union européenne de démontrer que les échanges commerciaux ne servent pas les intérêts privés au détriment de l’intérêt public, mais contribuent au rapprochement entre les peuples, à la lutte contre le réchauffement climatique et au développement durable, en particulier des régions les plus défavorisées.

La Déclaration est désormais ouverte à signature.

Pour lire les propositions et signer la déclaration : http://www.declarationdenamur.eu

Back to Top