Veuillez saisir votre adresse e-mail pour recevoir la lettre d'information :

Doctrine du maintien de l’ordre : Pouria Amirshahi et Noël Mamère s’adressent à Claude Bartolone

18 janvier 2017 | Catégorie(s) : À l'Assemblée, Archives député, Idées / Actions | Thème(s) :

Partager cet article

Pouria Amirshahi et Noël Mamère ont adressé aujourd’hui un courrier à Claude Bartolone, Président de l’Assemblée nationale, afin que celui-ci saisisse le défenseur des droits au sujet de la doctrine du maintien de l’ordre en France.

En mai 2016, ils ont saisi le défenseur des droits avec d’autres députés, au sujet des violences commises à l’aide de flashballs et de lanceurs de balles de défense (LBD). Toutefois à l’instar de la réponse qui leur a été faite par le défenseur des droits, ils considèrent qu’il est nécessaire de “porter une analyse plus globale, à partir de faits avérés, sur le comportement des forces de l’ordre, au regard des règles de déontologie qui s’imposent à elles”. Il s’agirait ainsi d’analyser notre doctrine du maintien de l’ordre dans ses évolutions. Pour cela, la méthode de la comparaison européenne nous semble la plus adaptée afin de dresser un tableau de toutes les doctrines qui existent, doctrines qui pourraient constituer des pistes intéressantes pour faire évoluer celle de notre pays.

Une telle saisine, au symbole très fort si elle est portée par le Président de l’Assemblée nationale, permettra au défenseur des droit de mener un travail de fond sur un temps plus long que celui qui reste à la législature actuelle et ainsi de sortir de la passion liée aux échéances électorales. Ce travail apportera une analyse approfondie, ô combien nécessaire, sur les rapports police-citoyens dans un pays démocratique qui doit assurer à chacun la garantie de sa sécurité tout en respectant son droit à manifester et sa liberté d’expression.

Back to Top