Référence compte bancaire : L’essentiel à savoir

référence compte bancaire

La référence compte bancaire regroupe un ensemble d’informations par rapport à un compte bancaire. Les références d’un compte existent sous plusieurs formes et peuvent avoir diverses utilités. D’une certaine manière, les références sont assimilées aux coordonnées du compte bancaire, mais ce n’est pas totalement le cas, car les coordonnées font partie des références du compte bancaire. Elles peuvent vous permettre d’avoir une trace de l’intégralité des activités de votre compte bancaire et vous permettre de le gérer en toute sécurité. Cependant, il faut connaître avec précision les différentes références de son compte bancaire pour ne pas s’y perdre. Découvrez toutes les informations y afférentes dans cet article.

Référence compte bancaire : Les numéros

Il est courant dans beaucoup de pays de faire usage des numéros de référence bancaires pour les diverses transactions. Le numéro de référence compte bancaire est comme une immatriculation apposée sur une facture bancaire réglée pour en garder une identification unique et une trace tangible.

Ce type de numéro ne s’emploie que pour les factures et paiements de facture. Il figure sur le document de facturation pour le client et sur le document de paiement pour le prestataire. Il figure également de manière obligatoire sur les bulletins de versement. Il faut également dire que le numéro de référence bancaire se compose généralement du type de transaction qui est obligatoire, du numéro du document c’est-à-dire son numéro de série qui est également obligatoire, du numéro de la société financière qui est facultatif et du code du partenaire de facturation qui est également facultatif. Cette composition peut varier selon les pays, mais garde généralement ces mêmes éléments. Il faut également savoir que le numéro de référence bancaire est obligatoirement numérique et ne peut contenir de zéros non significatifs.

La présence d’un élément non numérique dans le numéro de référence bancaire bouleverse totalement le processus. Vous devez suivre un certain nombre d’étapes pour créer un numéro de référence bancaire selon les pays où vous allez les utiliser. Le numéro de référence compte bancaire s’applique uniquement à une catégorie d’acteur. Cependant, il existe des références beaucoup plus communes aux comptes bancaires.

Le RIB

Le relevé d’identité bancaire (RIB) est un document qui contient un ensemble d’informations concernant le propriétaire ou les propriétaires d’un compte bancaire (particulier, entreprise ou association). Il contient également les coordonnées du compte bancaire. Les coordonnées en question vous permettent de suivre le fil de vos transactions sans risque de vous perdre et de conférer une certaine sécurité aux activités menées à partir de votre compte. Pour commencer, le RIB contient les identifiants (nom, prénom ou raison sociale) du propriétaire ou des propriétaires du compte. Ce dernier peut servir de référence compte bancaire.

Après, il faut parler de l’identifiant domestique du compte comme le code banque à 5 chiffres, le code guichet à 5 chiffres, le numéro de compte à 11 chiffres ou lettres ou encore la clé RIB à 2 chiffres. Ensuite vient l’intitulé de l’établissement qui tient le compte (sigle, localité, agence, en 24 caractères). Il contient également le code IBAN et le code BIC pour l’identification internationale du compte.

Une autre référence compte bancaire est le code IBAN ou International Bank Account Number.  C’est une série de 27 chiffres et lettres qui reprend le code de la banque, le code guichet et le numéro de compte dans un ordre différent. Le code BIC ou Business Identifier Code est par contre représenté par une série de 11 ou 8 lettres. Il est également possible de retrouver avec le RIB des informations facultatives telles que l’adresse du propriétaire ou des propriétaires du compte et/ou l’adresse et le numéro de téléphone de l’établissement où le compte est domicilié.

Ces informations peuvent figurer ou non sur le RIB selon l’établissement dont il est question. Cependant, il est utile de les avoir, car cela permet de ne plus avoir à chercher des informations qu’on peut avoir directement avec le RIB surtout dans un contexte fiscal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *