Veuillez saisir votre adresse e-mail pour recevoir la lettre d'information :
Qui suis-je ?
Biographie de Pouria Amirshahi

Je suis né en 1972 à Shemran, en Iran. C’est en 1976 que j’arrive en France, dans les bagages de ma mère qui fuit alors le régime du Shah dont elle est une opposante de gauche. Quelques années plus tard, après le coup d’Etat théocratique dans la révolution de 1979, mon destin français est définitivement scellé. C’est ainsi que je suis devenu l’enfant d’une toute autre république, celle de 1789, et le fruit de son école républicaine.
Antony, Paris, Kremlin-Bicêtre, Saint-Denis, Charente, Rabat, Paris,…autant d’étapes de vie où j’ai posé des petits cailloux tout au long de ma scolarité, de mon parcours professionnel, des périodes de chômage et de mon engagement militant.

Parcours professionnel:

  • cadre de direction à la fédération des mutuelles de France de 2000 à 2003 (en charge des relations internationales et du statut social de la jeunesse). Membre de l’association internationale de la sécurité sociale et représentant de la fédération à l’Association internationale de la Mutualité, j’ai également contribué, dans le cadre de la mise en place de la CMU, à la définition des paniers de soins des jeunes.
  • recherche d’emploi : j’ai usé de mes droits notamment pour établir un bilan de compétences, très utile retour sur soi quand cela est bien conduit.
  • délégué général de l‘association 4D de 2004 à 2005, j’ai coordonné les travaux de l’association alors présidée par Michel Mousel (et aujourd’hui par Pierre Radane) : liens avec les ONG de solidarité internationale, suivi et participation aux Forums sociaux (Porto Alegre en particulier), développement des actions d’appuis et d’expertises auprès des collectivités locales en charge des Agendas 21…
  • recherche d’emploi : j’ai notamment mis à profit cette période, après mon expérience dans le secteur privé et le secteur associatif, pour préparer un concours d’accès à la fonction publique territoriale. L’envie d’oeuvrer tout à la fois au service public, d’appréhender les politiques publiques locales et plus concrètement dans les  champs sociaux, culturels et de développement économique durabe.
  • cadre d’action sociale et médico-sociale de 2006 à 2009 en Charente: une belle expérience professionnelle, avec des travailleurs sociaux dévoués et inventifs dans leurs missions de prévention et d’accompagnement des personnes. De la protection de l’enfance maltraitée et en danger à l’accompagnement des personnes en insertion, le contact avec ces citoyens souvent courbés sous le poids des accidents de la vie fut dur mais représentait une leçon de vie à chaque heure.
  • rédacteur en chef de la revue neuvième art à la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image. Une passion que j’ai la chance d’exercer  en son temple français. Un art autant qu’une pratique démocratique mais souvent ballotée entre snobisme ou mépris, la bande dessinée reste un Art Majeur, d’une richesse aussi variée qu’universelle. Elle s’inscrit pleinement dans la Culture, la culture populaire et internationale, qui reste notre ciment commun et résiste face aux dénigrements et les logiques de marchandisation ou d’ « économies budgéaires ». La culture, toujours, encore portée haut par des millions de professionnels et de bénévoles qui savent qu’elle est à la source de notre émancipation collective et de notre épanouissement individuel.
  • député de la 9ème circonscription des français de l’étranger (Maghreb et Afrique de l’Ouest) de 2012 à 2017 : ce n’est pas selon moi un métier, mais  fonction est rémunérée et implique un plein temps. Ces pages reviennent largement sur mes actions, propositions et prises de positions durant cette période où j’ai essayé d’être fidèle à mes engagements et principes aussi bien que jaloux de ma liberté de vote.

Parcours personnel:

  • président de l’Unef de 1994 à 1998 et de la mutuelle en 1999. L’Unef est née en 1907 et a traversé deux guerres mondiales, la guerre d’Algérie et les soubresauts de notre histoire nationale. c’est elle qui fonde les oeuvres universitaires (les CROUS), les cité-U, la sécurité sociale étudiante; encore elle qui prend parti contre la torture en Algérie et pour l’autodétermination des peuples avant que de Gaulle n’engage la voie référendaire; elle encore qui pousse à la démocratisation de l’enseignement supérieur, à la reconnaissance du statut social des étudiants. En pointe lors du mouvement de 1986 (Devaquet), contre le CIP (1994) et plus tard le CPE (2005). L’Unef est aujourd’hui réunifiée et reste la principale organisation représentative des étudiants, avec la Fage (Fédération des Associations Générales d’Étudiants).
  • membre du HCCI (Haut Conseil de la Coopération Internationale) de 20015 à 2008 (au titre de 4D)
  • secrétaire national du parti socialiste de 2008 à 2014, en charge de la coopération, des transitions démocratiques des droits de l’homme et de la francophonie… et premier secrétaire de la fédération socialiste de Charente (2008 à 2012)
  • président de l’IRIS (Institut de Recherches Internationales et Stratégiques) de 2013 à 2015

Bonne navigation!

Back to Top